La Microfinance vue de l'Inde

Create a vendor selection project & run comparison reports
Click to express your interest in this report
Indication of coverage against your requirements
A subscription is required to activate this feature. Contact us for more info.
Celent have reviewed this profile and believe it to be accurate.
22 July 2008

Abstract

Bangalore, India 22 juillet 2008

Etude Publiée par Celent

L'Inde est le plus important marché émergent pour la microfinance, avec près de 300 millions de foyers pauvres, dont à peine 15% à 20% ont accès au secteur financier formel.

Dans cette nouvelle étude, , Celent examine le potentiel en termes de populations pour la microfinance en Inde ainsi que les opportunités à la fois pour les institutions de microfinance (IMF) et les banques commerciales de toucher ces populations peu ou non desservies par les services financiers. Cette étude analyse également le rôle de la technologie ainsi que celui des fournisseurs de technologie. Dans cette étude, nous nous intéressons également aux différents modèles adoptés par les IMF ainsi qu'à la concentration géographique de ces dernières et aux raisons d'une telle répartition.

Les indiens des zones rurales ont démontré leur capacité à subvenir à leurs besoins et à créer des emplois de manière autonome grâce à une aide de microfinance. La technologie ainsi que les différents mécanismes de livraison sont devenus essentiels pour augmenter la portée de la microfinance. La microfinance indienne a connu une croissance extraordinaire ces trois à cinq dernières années à la fois en termes d'actifs et d'emprunteurs.

Bien que la microfinance indienne se caractérise par un très grand nombre d'acteurs de petite taille, seuls quelques grands acteurs détiennent la majorité des parts de marché, le reste du marché étant fragmenté. Les 10 principales IMF détiennent environ 63,3% du portefeuille d'emprunts (en brut) et 65% du total des actifs.

L'Inde est l'un des plus importants marchés émergents en termes de microfinance mais à peine un cinquième de la population pauvre est concernée. Depuis deux ans, de nombreuses banques des secteurs public et privé, ainsi que des banques de détail étrangères, convoitent ce marché.

"Le financement commercial de la microfinance indienne devrait continuer à augmenter en raison de l'intérêt porté par les banques à ce secteur. Le secteur devrait également voir un plus grand nombre d'investisseurs, aussi bien des compagnies de développement que des fonds d'investissement, investir dans les IMF en Inde," nous dit Prathima Rajan, analyste chez Celent et auteure de cette étude.

Les principales IMF sont en train d'adopter les dernières technologies afin d'augmenter leur portée et leur accessibilité. Les fournisseurs de technologies continuent, quant à eux, à innover et développer de nouveaux moyens et méthodes pour atteindre les populations pauvres des zones rurales.

Cette étude analyse également les derniers développements constatés dans le secteur de la microfinance et envisage les futurs défis à relever.

Cette étude comporte 40 pages, 10 graphiques et 2 tableaux. Une table des matières est disponible en ligne.

des services de recherche Retail Banking et Wholesale Banking de Celent peuvent télécharger ce rapport électroniquement en cliquant sur l'icône à gauche. Les non membres peuvent nous contacter pour plus d'information à l'adresse suivante: info@celent.com.

Subscription required

Access to this content requires a Celent research subscription.

Subscribers should sign in to access this research.

Insight details

Content Type
Reports
Location
Asia-Pacific, EMEA, LATAM, North America