La Banque islamique au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Celent will help qualify your requirements and introduce you to the vendor
Spotted a missing vendor? Use this form to alert a vendor to the Celent service
Create a vendor selection project & run comparison reports
Register to access this feature
Click to express your interest in this report
Indication of coverage against your requirements
Vendor requires PRO subscription to activate this feature
Requires research subscription, contact Celent for more info
14 January 2009

Abstract

Paris, France Janvier 2009

La Banque islamique au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Etude publiée par Celent

La finance islamique moderne existe depuis le début des années 70 et est devenue une industrie majeure dans le monde, avec plus de 300 institutions présentes aussi bien dans les pays musulmans que sur les marchés financiers internationaux. Aujourd'hui, les actifs bancaires islamiques sont estimés à 700 milliards d'USD dans le monde ; ils ont enregistré une croissance de 10% à 15% par an au cours de ces dix dernières années.

Le Moyen-Orient a connu une croissance exceptionnelle tant au niveau des institutions proposant des services financiers islamiques qu’en termes d’actifs sous gestion. Le Moyen-Orient est l’un des marchés bancaires islamiques les plus développés avec plus de 255,8 milliards d’USD d’actifs. Cependant, le développement de l’industrie varie selon les pays: l’Arabie Saoudite et le Koweït ont atteint la maturité tandis que d’autres marchés sont encore en pleine phase de croissance.

La Turquie représente le plus fort potentiel de croissance pour l’industrie bancaire islamique au Moyen-Orient, où cette industrie n’est encore qu’un segment de niche ne représentant que 3,3% de l’ensemble des systèmes bancaires en 2007. Cependant, selon les estimations de Celent, les actifs bancaires islamiques devraient poursuivre leur croissance et représenter 5,1% du total des actifs bancaires d’ici à 2010.En effet, dans les pays concernés par notre étude, les actifs bancaires islamiques ont continué à se développer plus rapidement que les actifs classiques.

Les marchés nord-africains sont également des cibles très intéressantes d’expansion tant pour les banques classiques que pour les banques islamiques qui y proposent des produits islamiques ou ouvrent des succursales. L’Afrique du Nord, en particulier l’Egypte et l’Algérie, est un marché très important encore largement inexploité.

"La banque islamique est une activité particulièrement attractive car elle est, dans l'ensemble, très largement rentable. De plus, les grandes banques islamiques ont été beaucoup moins touchées que les banques classiques par la crise financière et bancaire," nous dit Perrine Fiorina, analyste au sein du groupe Banque de Celent et auteure de cette étude. "Toutefois, la concurrence entre les banques s’est intensifiée au Moyen-Orient, rendant ainsi l’Afrique du Nord beaucoup plus attractive pour les nouveaux entrants."

Cette étude analyse l'industrie bancaire islamique dans deux régions : le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord. Pour ce faire, nous examinons les principaux pays en termes de taille et de croissance de l'industrie bancaire islamique. Nous analysons également les principaux acteurs leaders sur ces marchés.

Cette étude comporte 62 pages, 44 graphiques et 9 tableaux. Une table des matières est disponible en ligne.

of Celent's Banque research services can download the report electronically by clicking on the icon to the left. Non-members should contact info@celent.com for more information.

Insight details

Content Type
Reports
Location
Asia-Pacific, EMEA, LATAM, North America
Subscription categories
Banking, Corporate Banking, Retail & Business Banking